Mise à l'air

Contenu mature [Interdit aux -18 ans] Ce texte a été signalé comme pouvant choquer les jeunes lecteurs.

Souvent, les gens parlent de leur honte parce qu’on a vu leur sexe mais on ne pense pas à la honte que ceux qui voient ce sexe peuvent éprouver. C’est le cas de ma fille de 12 ans qui a assisté à la mise à l’air d’un jeune de 17/18ans.
Nous étions toutes les deux à la plage, allongées un peu en retrait sur la dune. Un groupe de sept huit garçons de 17/18 ans est arrivés ils chahutaient entre eux. Je tournais le dos à la plage donc je n’ai pas vu le début mais ma fille, a tout vu et elle m’a dit maman ils ont mis tout nu un de leurs copains. Quand j’ai regardé j’ai vu en effet un jeune que ses copains maintenaient sur le dos pour qu’il ne puisse pas cacher son sexe en s’allongeant sur le sable. De notre place on voyait très bien ses parties intimes. Puis deux ou trois lui ont frotté le bas ventre avec des paquets de goémon puis ils sont partis à toute vitesse l’un d’eux a dit en rigolant « il s’est chopé la grosse queue, la vexe ». Quand le jeune s’est relevé il a ramassé, en pleurant, son maillot que les autres avaient jeté juste en face de nous et à vite cacher son sexe qui était effectivement en érection. Moi j’étais un peu gêné vis à vis du garçon car il devait être humilié d’être mis à l’air devant tout le monde. Mais ma fille, elle a été très choquée, d’abord par la violence car lors du déshabillage elle m’a dit que le garçon se débattait beaucoup qu’il essayait de dégager ses mains pour les mettre sur son zizi mais que les autres l’en empêchait méchamment. Elle m’a dit qu’elle avait honte de regarder sans rien faire mais qu’en même temps elle ne pouvait s’empêcher de regarder et cela la beaucoup troublée. Le fait que le garçon pleurait l’a marquée aussi. Au début elle ne m’a rien dit pour l’érection donc je ne l’ai pas embêter car je voyais bien qu’elle cherchait ses mots pour m’en parler. Je savais bien qu’elle n’en avait jamais vu avant. Et le soir elle m’a demandé si tous les garçons avaient le même truc entre les jambes comment cela venait le zizi au départ était petit, s’il avait mal car il pleurait, pourquoi ses copains lui avait fait cela et si c‘était mal poli de parler des zizis.


Histoire envoyée le 14/03/2012 à 02h55 - Notée 4.00 / 5

Commenter

Vous pouvez noter cette histoire sur 5 :

Les commentaires

Par maman [visiteur] le 04/05/2012 à 14h06

Ma fille, elle avait 16ans et 2ans d'avance lors du bizutage d'entrée à son école de commerce. Garçons et filles étaient en sous-vêtements, ils ont obligé ma fille à simuler une fellation sur un garçon qui était attaché les mains dans le dos à un poteau de basket. Le garçon probablement exité par la présence d'une fille à proximité de son sexe a eu une érection. Les autres se rendant compte de la situation lui ont glissé le slip sur les genoux et ma fille s'est retrouvée avec ce pénis érigé pratiquement contre son visage. Après avoir bien rigoler de la scène les bizuteurs ont cherché d'autres victimes laissant ma fille à genoux devant le garçon le zizi à l'air. Ma fille, avant de le détacher, a remonté le slip du gars car elle avait honte d'avoir été témoin et victime de cette brimade humiliante elle n'en voulait pas au garçon pour l'érection . Elle est restée longtemps choquée par sa première vision d'un sexe en érection car aucun des 2 n'était consentant.

Par exhibé [visiteur] le 05/05/2012 à 15h12

La petite fille a peut-être été choquée, mais c'est parce qu'elle n'avait jamais vu de zizi avant. Car les 4 ou 5 mères de famille qui ont assisté à ma mise à l'air à la plage n'étaient pas gênées, au contraire, elles ont bien maté et applaudi quand mes potes ont badigeonné mon sexe et mes boules de crème solaire. Voir un garçon de 18 ans en érection semblait les exciter vraiment.

Par Coral [visiteur] le 10/05/2012 à 18h26

C'est quoi cette mode de nouveaux jeux idiots? Ils ont quoi dans la tête ces adolescents quand ils humilies un de leurs copains?
Franchement, je ne les comprendrais jamais! C'est une des pires humiliations! C'est juste horrible! C'est.. c'est immonde!

Par repentie [visiteur] le 30/05/2012 à 15h04

C'est vrai, que faire ça à quelqu'un, c'est dégueulasse. Mais tous les ados ne sont pas tordus je pense qu'il y a l'effet de bande - le faire pour pas qu'on vous le fasse - et la curiosité du sexe ou de l'autre sexe. Dans mon cas jeune fille de 15ans, à l'époque, c'est l'influence d'une copine qui m'a entrainé dans la mise à l'air d'un mec de mon âge accusé à tort (je l'ai su après, par dépit et vengeance) d'avoir maté les filles sous la douche après le cours d'EPS. Bien remontées par notre meneuse et épaulées par 2 garçons plus âgés nous avons entrainé notre victime derrière les toilettes du stade. Les gars l'ont maintenu solidement au sol pendant que "notre chef" lui glissait le pantalon et le silp. Au départ je voulais me venger d'avoir été matée mais sans l'avouer, bien sûr, j'étais aussi excitée par le fait de voir un garçon à poil (mon premier). J'ai pris conscience que ce que l'on faisait était dégueulasse quand j'ai aperçu les poils du pubis je me suis souvenu de ma gêne, quelques jours plus tôt, devant la gynéco lorsque j'avais du enlever ma culotte et montrer mes poils et mon sexe. Après les poils, ont été mis à l'air le zizi et les boules du mec qui pleurait de honte et se débattait pour se cacher . Avec la troisième fille on est parti écoeurées par notre acte. Dix ans après j'ai toujours, lorsqu'on parle de bizutage ou jeux idiots, la vision de ce garçon luttant pour cacher son sexe à nos regards d'ados stupides.

Par Paul [visiteur] le 24/06/2012 à 14h43

Mes potes m'ont fait une mise à l'air récemment devant un groupe de filles. Je me suis débattu mais immobilisé au sol je n'ai rien pu faire. La honte totale sur le moment. Mais j'en garde un souvenir mellant la honte et l'excitation.

Par Phil00909 [visiteur] le 29/07/2012 à 16h07

Moi j'ai déjà subi ça et c'est la honte assurée...

Par Dreamer [visiteur] le 29/08/2012 à 01h47

Mieux vaut être seul que mal accompagné.

Par patton10 le 29/03/2013 à 08h29

En effet c est la honte pour celui qui subit
Moi il y a longtemps déjà j avais 11 ans , en vacance chez mes grand parent . J étais. Comme qui dirait un parisien pour les gosses du village . Je me baladais en vélo quand des filles. m ont coincée
Sur la route , au début pas trop agressive elles voulaient juste savoir d ou je venais ce que je faisais ici enfin bref la routine
C est le lendemain que j'ai

Par patton10 le 29/03/2013 à 08h39

Subit cette agression.Alors que je me promenais le même groupe
m' a pris a parti elles m ont entraînées par les cheveux dans un chemin
et elles m ont baissé mon short ,mon slip , et la plus petite du groupe ma mis un coup de pied dans parties intime la douleur fut
foudroyante je suis rentre chez mes grand parents après avoir repris mes esprits sans rien dire de ma mesanventure

Commenter cette histoire

Choisissez un pseudo :
  
Votre commentaire :
 
 

Information Vous pouvez poster un commentaire sans être inscrit. En envoyant un commentaire, vous reconnaissez avoir lu et accepté les conditions d'utilisation de lahonte.fr. Il devra cependant être validé par un modérateur avant d'être affiché sur le site.
Si vous souhaitez que vos commentaires s'affichent immédiatement et avoir accès à l'ensemble des fonctionnalités du site, il vous suffit de vous inscrire.

© 2006-2010 - LAHONTE.FR - Édité par Zakral - Mentions légales - Charte d'utilisation - A propos - Contact - 0.0101 sec -