Humiliante séance de gym

Je suis un garçon et j’étais en troisième à l’époque. Comme chaque mardi matin, j’avais sport avec ma classe, mais comme je voulais encore une fois sécher le sport pour aller en étude jouer sur mon portable, j’ai décidé d’oublier volontairement mes affaires de sport.

Arrivé en cours de sport, je fais semblant de me lamenter sur mon sort devant la prof, en disant que j’ai encore oublié mes affaires. Je m’attendais à ce qu’elle me dise, comme d’habitude : "Bon va en études". Sauf que cette fois-ci, elle était assez énervée car c’était la sixième fois que j’oubliais mes affaires, et a réagi d’une toute autre manière en me répondant de me débrouiller pour trouver des vêtements adaptés, sinon elle me collait un rapport (j’en avais déjà 2, et au 3ème j’étais renvoyé 3 jours du collège, ce qui ne m’aiderait pas pour rentrer dans le lycée que je vise)...

J’ai alors demandé aux autres garçons de ma classe si ils n’avaient pas, par hasard, des affaires à me prêter, mais comme je m’y attendais aucun n’avait prévu 2 tenues. Je me suis alors dirigé vers la salle des vêtements perdus pendant les cours de sport mais à part des jupes, chaussures et tee-shirt, il n’y avait pas grand-chose qui m’intéressait, sachant que j’avais déjà un tee-shirt et des baskets. Il n’y avait aucun pantalon de sport ! Au bout de 5 minutes, la prof m’a rejoint et elle fît tout pour m’aider à en trouver un, mais en vain, suite à quoi elle me lançait "Bon il n’y a pas de bermuda, enfile une jupe et rejoint-nous vite, c’est la fin de l’année tu ne verras bientôt plus tes camarades".

Mais je n’allais quand même pas mettre une jupe devant toute la classe ! Je préférais de loin avoir un rapport. J’ai donc fait mine de ne pas avoir compris et suis resté là, comme si elle m’avait demandé d’attendre, pensant pouvoir rester à trainer dans les couloirs pendant l’heure de sport...
Mais c’était sans compter l’interpellation de la prof qui me lança "Tu fais quoi là au juste ? Tu viens immédiatement ou je te mets un rapport !". Devant son ton menaçant, j’ai été obligé d’enfiler cette jupe et de rejoindre le cours. C’était la honte, les autres se sont mis à ricaner : j’étais en tee-shirt blanc et jupe rose arrivant à mi-cuisse...
J’étais impuissant et certains en ont profité pour me prendre en photo, la prof était désolée pour moi et ne m’a pas mis ce rapport. Je n’ai raconté ça à personne et ne suis même pas allé me plaindre à la CPE.

Finalement, j’ai été accepté dans le lycée ou je souhaitais aller, les photos n’ont pas atterries sur Internet, et du à part mon ancienne classe personne ne s’est moqué de moi...


Histoire envoyée le 26/09/2011 à 13h31 - Notée 2.45 / 5

Commenter

Vous pouvez noter cette histoire sur 5 :

Les commentaires

Par [visiteur] le 20/07/2011 à 18h42

Fake...
Un prof va pas obliger un élève à mettre une jupe, au pire elle t'aurait dit de garder les fringues que tu avais sur toi.

Par [visiteur] le 20/07/2011 à 18h42

mdr

Par [visiteur] le 31/07/2011 à 18h45

Trop la honte;une jupe poourt un mec:lol

Par [visiteur] le 31/07/2011 à 18h45

Tu pouvais pas garder ton pantalon au lieu de mettre la jupe? D'accord si c'est un jean c'est pas pratique pour faire sport mais c'est moins humiliant.
Et il fallait être malin aussi, si tu veux sécher le sport, au lieu d'oublier tes affaires, fais semblant d'être malade ou blessé, c'est plus crédible.

Par [visiteur] le 31/07/2011 à 18h47

Fake, fake et ultra fake... un prof de sport n'envoie pas en étude les élèves sans tenue sans se faire lyncher par l'équipe de vie scolaire : il les fait assister au cours et les met en retenue tous les n oublis. Il oblige encore moins un ado à enfiler les fringues sales d'on ne sait qui surtout une jupe (rose, par hasard ! Pourquoi pas à pompons, trouée en coeur au dessus des fesses aussi... et quelle fille est partie en oubliant sa jupe ?). La prof ne se doutait pas que les camarades allaient charrier tout le cours un garçon en jupe et en est désolée... Outre que seul le plus strict des collèges prononcerait systématiquement une exclusion tous les trois rapports (surtout pour oubli de tenue), les exclusions de moins de huit jours ne sont pas portées au dossier scolaire et n'influent donc en rien sur l'orientation. etc.etc.
Bidon de A à Z.

Par [visiteur] le 08/08/2011 à 15h19

Fake aussi.

Genre la prof menace puis, finalement, est désolée pour toi.

"Mais je n’allais quand même pas mettre une jupe devant toute la classe ! Je préférais de loin avoir un rapport."

Alors pourquoi tu n'es pas parti si tu préférais avoir un rapport ? Ca prouve bien le fake.

"Devant son ton menaçant, j’ai été obligé d’enfiler cette jupe et de rejoindre le cours. C’était la honte"

Et elle t'aurait fait quoi ? Frappé ? Je le répète, si tu préférais avoir un rapport, pourquoi avoir soi-disant cédé ?

Donc fake...

Par [visiteur] le 28/08/2011 à 13h01

Hihi!!!!
Trop drole ton histoire,Internet;est super

Par [visiteur] le 25/09/2011 à 11h02

Aïe trop la honte pour toi mon pauvre, j'imagine la honte que tu as dû te prendre et les autres ils ne sont pas sympas non plus dans ta classe...

Commenter cette histoire

Choisissez un pseudo :
  
Votre commentaire :
 
 

Information Vous pouvez poster un commentaire sans être inscrit. En envoyant un commentaire, vous reconnaissez avoir lu et accepté les conditions d'utilisation de lahonte.fr. Il devra cependant être validé par un modérateur avant d'être affiché sur le site.
Si vous souhaitez que vos commentaires s'affichent immédiatement et avoir accès à l'ensemble des fonctionnalités du site, il vous suffit de vous inscrire.

© 2006-2010 - LAHONTE.FR - Édité par Zakral - Mentions légales - Charte d'utilisation - A propos - Contact - 0.0109 sec -